Témoignage en JESUS-CHRIST

Savoir comment jeûner en
JESUS-CHRIST

Le jeûne pour nous chrétiens et serviteurs de JESUS-CHRIST est une puissante arme spirituelle pour posséder des biens en esprit, combattre contre les ennemis de DIEU, se délivrer des démons, guérir de maladies, acquérir des dépôts en esprit, etc. Comme toute arme, son efficacité dépend de sa bonne connaissance et de la maîtrise de son utilisation. C’est pourquoi, l’utilisateur du jeûne, comme une arme spirituelle en JESUS, doit le faire sous l’autorité du Seigneur JESUS-CHRIST. Le témoignage qui suit vous présente des jeûnes d’une servante de DIEU qui montre des jeûnes spirituels en JESUS et un jeûne charnel qui nuit à l’enfant de DIEU. Mais par ce témoignage, les serviteurs de DIEU, les enfants de DIEU, et les lecteurs, doivent savoir qu’il est bon et même indispensable de se faire encadrer dans son jeûne par une autorité spirituelle établie par DIEU afin d’être bien conduit dans le jeûne qu’on veut prendre, ou qu’on prend, ou encore, qu’on doit prendre. Suivons le témoignage de cette sœur en CHRIST :
     Ma conversion en JESUS-CHRIST s’est faite à la suite d’une maladie. Pour ma délivrance, dans le camp de prière où j’étais, le serviteur de Dieu qui m’encadrait m’a demandé de prendre un jeûne sec de 3 jours. Ce que j’ai fait malgré mon état de santé précaire ; et, par la grâce du Seigneur JESUS, j’ai été guérie. Par la suite, ce même serviteur de Dieu m’a demandé de fréquenter l’église locale dans laquelle il était. C’est ainsi que, pour rester dans la présence du Seigneur JESUS, j’ai intégré cette église locale. Quelques mois après mon arrivée dans cette église, à l’approche des fêtes de fin d’année, le Pasteur principal de cette église a institué 3 jours de jeûne sec pour toute l’église, afin que chacun des fidèles voie la gloire de Dieu se manifester dans sa vie à travers des bénédictions telles que le mariage, le travail, le succès dans les affaires et bien d’autres choses. Moi, je voulais me marier. Et c’était un sujet qui me tenait vraiment à cœur. J’étais prête à tout pour cela. J’ai donc décidé d’obéir à ce mot d’ordre donné par le pasteur principal. J’ai commencé le jeûne dès le 1er jour. Je suis sortie rendre visite à des personnes, j’ai même reçu des amis avec qui j’ai échangé pendant que ceux-ci buvaient de l’alcool. Nous avons passé toute la journée à échanger. Je les ai accompagnés, puis je suis rentrée me préparer pour me rendre à l’église. Car, pendant ces 3 jours, il y avait des temps de prière. Après la prière, je suis rentrée à la maison où je me suis automatiquement couchée.  Dans  la  nuit
du 1er au 2ème jour du jeûne, plus précisément à 5 heures du matin, j’étais couchée dans ma chambre avec ma mère lorsque je me suis sentie mal. Je me suis sentie si faible que je n’arrivais pas à dormir. J’ai voulu forcer, me disant que cela allait passer, mais je voyais que ma situation s’empirait. Je tournais et me torturais dans le lit en gémissant. Ma mère voyant ma situation, m’a demandé de manger quelque chose. C’est avec difficulté que je me suis levée du lit pour aller prendre une boisson sucrée et de la nourriture dans la cuisine. J’ai finalement interrompu le jeûne. Et c’est après avoir mangé et bu que je me suis sentie mieux. J’ai continué les 2 autres jours en interrompant les soirs à 18 heures. En trois jours, j’avais tellement dépéri et je n’ai pas été exaucée. Je me demandais bien pourquoi ce jeûne avait eu pour résultats l’affaiblissement physique et le non-exaucement. Alors que quelques mois plus tôt, ayant eu une rage de dents qui a duré plus d’un mois, j’ai observé un jeûne sec de 3 jours sur la demande du serviteur de Dieu qui m’encadrait, par qui j’ai obtenue la délivrance de ma première maladie ; ce jeûne, je l’ai bien supporté. Je faisais mes activités normalement. J’étais en pleine forme. Cependant, au 2ème jour jeûne, selon la volonté du Seigneur JESUS-CHRIST, le serviteur de Dieu qui m’encadrait, suite à une révélation du Seigneur JESUS que j’avais reçue et que je lui ai expliqué, m’a demandé d’interrompre le jeûne. Ce que j’ai fait ; et, par la grâce du Seigneur JESUS, le lendemain de l’arrêt de mon jeûne, je n’ai plus senti de douleurs au niveau de ma dent. J’ai été guérie.
Comme vous l’avez constaté, les deux jeûnes conduits par une autorité spirituelle avisée, ont porté fruit. Mais le jeûne d’ordre général, que prennent les enfants de DIEU à la recherche de biens charnels sans la présence de DIEU, a failli mal tourner pour cette sœur. Comme elle est enfant, elle a arrêté. Car il s’agissait bien là d’un jeûne charnel ; c’est pourquoi pendant son jeûne elle est en compagnie de buveurs ; alors que l’un des principes du jeûne, c’est la discrétion. Mais saurait été un serviteur qui se dit aguerri dans les choses de DIEU, il aurait persisté, comme beaucoup de serviteurs zélés ont persisté dans des jeûnes charnels ou d’inspiration diabolique et en sont morts. Oui ! Des serviteurs de DIEU perdent la vie à la suite de jeûnes charnels ou d’inspiration diabolique. C’est pour cela que Notre Seigneur et DIEU JESUS connaissant parfois les bonnes dispositions de ses enfants   à   vouloir  prendre  des  jeûnes,
même si c’est pour la satisfaction de la chair, parce qu’ils sont encore enfants en esprit, a permis que l’Eglise actuelle dispose d’un remède, d’une notice, d’un ouvrage, afin que ceux et celles qui veulent prendre des jeûnes selon la Volonté de JESUS-CHRIST et selon ses directives puissent le faire sur la base de connaissances avérées et éprouvées. C’est ainsi qu’il a confié à son serviteur l’Apôtre Dembélé Daniel d’écrire de façon pratique sur comment prendre un jeûne qui soit agréable à DIEU à travers le livre Réussir le jeûne spirituel en JESUS. Par ce livre, toute personne, peut savoir comment jeûner en JESUS-CHRIST, pour éviter les jeûnes charnels et diaboliques qui sont très dangereux pour tout enfant de DIEU ; car on peut jeûner, sans que cela soit la Volonté du Seigneur JESUS-CHRIST, et DIEU n’y prête même pas son attention ou n’y prend point plaisir, ainsi qu’il est écrit : « On avait envoyé de Béthel Scharetser et Réguem- Mélec avec ses gens pour implorer l’Eternel, et pour dire aux sacrificateurs de la maison de l’Eternel des armées et aux prophètes : Faut-il que je pleure au cinquième mois et que je fasse abstinence, comme je l’ai fait tant d’années ? La parole de l’Eternel des armées me fut adressée, en ces mots : Dis à tout le peuple du pays et aux sacrificateurs : Quand vous avez jeûné et pleuré au cinquième et au septième mois, et cela depuis soixante-dix ans, est-ce pour moi que vous avez jeûné ? » Zacharie 7 : 2-5, ou, « Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas? De mortifier notre âme, si tu n'y as point égard ? » Esaïe 58 : 3. Ainsi, nombreux sont les jeûnes auxquels JESUS-CHRIST n’y a point égard. Cependant, en suivant les prescriptions du livre Réussir le jeûne spirituel en JESUS de l’Apôtre Dembélé Daniel, plusieurs sauront comment jeûner pour être exaucés. Aussi, pour permettre à tout le peuple de DIEU de connaître ses vérités spirituelles sur le jeûne en JESUS, cet homme de DIEU, l’Apôtre Dembélé Daniel, a publié, durant tout le mois de Juillet 2016, plus d’une trentaine de messages d’enseignement sur le JEÛNE EN JESUS sur le site Internet: www.leserviteurdejesuschrist.net Vous pouvez les lire en vous rendant sur ce site, et en cliquant sur l’onglet « LE JEÛNE EN JESUS » en bas de page, afin de prendre des moments de jeûne dont DIEU JESUS-CHRIST a égard et qui lui feront plaisir.

  Article publié le 01 mai 2020
Prophétesse Marie-Hadassa

Retour aux articles
Accueil Qui sommes-nous? Contacts